Pourquoi est-on dépendant du tabac ?

Le plus difficile dans l’arrêt du tabac est de faire disparaître le manque physique et psychique. Cette difficulté est le plus souvent à l’origine des rechutes.

Le manque physique est dû à la baisse brusque du taux de nicotine dans l’organisme, par rapport à un seuil auquel le fumeur s’était habitué. Le manque de nicotine est vécu par le fumeur comme désagréable, voire insupportable.

Le manque psychologique est causé par le fait que la cigarette procure plaisir, détente et stimulation intellectuelle. Elle a une action anxiolytique, antidépressive et coupe-faim.

Le manque physique disparait quelques jours après l’arrêt de la cigarette, tandis que le manque psychologique peut durer de 15 à 60 jours.

Principe de la prise en charge

Pour aider le fumeur à arrêter sa consommation, il faut :

- diminuer les compulsions et l’envie de fumer,
- atténuer les manifestations du manque (nervosité, irritabilité, excès d’appétit…),
- calmer l’irritation de la sphère ORL (bouche, gorge, sinus…) causée par la fumée afin que fumer devienne ensuite désagréable, engendrant un goût métallique dans la bouche, irritant la gorge…

La cure " Arrêt de tabac"se déroule en 2 étapes:

- Une phase de sevrage en 5 séances consécutives, à raison d’une séance par jour. L’objectif recherché est une abstinence de 3 jours consécutifs.
- Une phase de suivi  pour l’aider à gérer au quotidien les compulsions et diminuer les risques de rechutes.